samedi 16 février 2013

Fileuse en fête!

Après la razzia flamande, sous la neige, il y a quelques semaines chez Bart et Francis, j'attendais avec impatience un autre rendez vous d'envergure: L'Aiguille en Fête, sous une pluie glaciale... je ne sais pas si mes ballerines s'en remettrons.

Cette année le salon est très axé sur la laine et le tricot pour mon plus grand plaisir, des stands de perdition par dizaine, l'adorable Céline en laine et ses laines incroyables, Lil Weasel et sa fine équipe et L'Oisivethé et toutes ses tentations... et plein de nouveaux venus.

Contre toute attente j'ai été fort sage, ne craquant que sur les fibres incroyables de Céline: un sublime mélange laine et soie teint par Hand Maiden: Lady Godiva dans le coloris Red Fox... on ne se refait pas. Je vois déjà un fil célibataire tout fin pour un joli châle.




Un grand fou rire en visitant l'exposition du panthéon de laine du Délit Maille. Elle continue de nous surprendre avec ses installations à la fois dérisoires et incisives, et la joie de pouvoir échanger quelques mots avec la créatrice de ce microcosme en jersey (2mm s'il vous plait).

Nadal et Federer par le Daily Maille
Mais ce qui m'a le plus réjouit, c'est la passionnante exposition  Laines d'Europe, qui présente les différentes races de moutons présents en Europe, avec des images de l'animal, un échantillon de leur toison brute (qu'on peut tripatouiller, ô bonheur), et un objet, fabriqué à partir de cette laine (tricot, feutre, tissage...). Marie Thérèse Chaupin, infatigable pédagogue de l'association l'ATELIER, instigatrice de cette exposition itinérante est présente pour répondre à toutes vos questions. Je crois que vais chérir le catalogue comme un trésor (comme disait la maitresse au petit Nicolas)!

Laines d'Europe
En marge de ce remarquable inventaire plusieurs exposants proposaient des fibres et notamment l'Association pour la Promotion du Pastoralisme dans les Alpes Maritimes qui proposait de très beaux fils et fibres à filer (ou à feutrer, je ne suis pas sectaire, c'est juste que je ne pratique pas). Je les aurai bien dévalisés, tant j'étais heureuse de pouvoir acheter de la laine issue d'élevages français, douce, moelleuse... Bon, je me suis retenue, je me suis dit qu'il fallait que j'en laisse pour les autres ;-)
J'ai juste pris ça, 600 grammes c'est raisonnable non?


Bref, si vous avez le pied léger et le mollet solide, que vous ne craignez pas la foule, courez fêter les 10 ans de l'Aiguille en fête, c'est jusque dimanche soir, à la porte de Versailles.













2 commentaires:

  1. Le pied léger et le mollet solide... Serait-ce LA caractéristique de la fileuse ? ;)

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...